Les outils complémentaires

          Le Shiatsu comprend une grande quantité de gestes : pressions des paumes et des pouces, étirements, rotations des articulations… qui visent à restaurer les mobilités, à réduire les contraintes des tissus et à améliorer la circulation de l’énergie et des liquides.

Il existe des techniques, qui associées au traitement, complètent le Shiatsu avantageusement :

la moxibustion

La moxibustion est une méthode qui consiste à chauffer les points d’acupuncture, le plus souvent avec des bâtonnets d’armoise, l’armoise étant une plante qui produit une chaleur d’environ 500 à 600°C.

Il existe plusieurs modèles de moxas :

  • cônes appliqués sur la peau,
  • bâtonnets ou cigares de différentes tailles que l’on approche à quelques centimètres de la peau,
  • moxel électrique.

les ventouses

Les ventouses, tout comme les pressions des pouces ou les moxas, ont pour objectif de stimuler un point d’acupuncture afin d’influencer la circulation de l’énergie et/ou des liquides dans l’organe visé par le traitement.

Elles contribuent à drainer, éliminer ou dériver les facteurs pathogènes responsables des maladies et désordres pour la Médecine Traditionnelle Chinoise (Humidité, Vent, Chaleur…).

Surtout connues chez nos « grands-mères »  pour leurs effets sur les refroidissements et autres rhumes, le traitement par ventouses en Chine est utilisé depuis des millénaires.

la réflexologie plantaire

Les pieds sont la représentation symbolisée du corps humain. A chaque zone correspond un organe, une glande ou une partie du corps. Une tension ou une douleur dans une région du pied est un indice de déséquilibre dans la partie du corps correspondante. Une stimulation sur ces zones réflexes permet de rétablir l’équilibre énergétique de l’organisme.